22 septembre 2010

"Cadence de combat"

 

Ahlala ! (début très approximatif) En cette rentrée j’ai une armée de souvenirs qui envahit mon esprit. Des souvenirs datant de 1992 quand je regardais déjà le catch.


under

L'Undertaker.


A l’époque souvenez vous, le catch était comme maintenant à la mode et le cadeau le plus acheté à noël était les figurines des nombreuses superstars. Aujourd’hui j’admire l’Undertaker pour sa magnifique carrière, Jericho qui est un dieu dans son domaine, Edge l’ultime opportuniste capable de sublimer un match ennuyeux rien qu’avec son attitude alors qu’il est (à mon avis) avec Jericho le meilleurs lutteur à la WWE et bien sûr le dernier arrivé qui livrait déjà des matchs merveilleux à la ROH avant d’arriver dans la fédération de Stanford, Daniel Bryan (Bryan Danielson pour les connaisseurs).


edge

Edge, Jericho, et leurs grosses ceintures.


Voici mes catcheurs préférés aujourd’hui, mais en 1992 le contexte était différent. En 1992 j’avais 4 ans et j’étais donc dans la situation des gamins supportant Cena, Orton ou encore Rey Mysterio aujourd’hui, sauf que mon Cena à moi s’appelait Terrence Bollea. Et oui, je parle bien sûr du grand Hulk Hogan. Je me souviens comme si c’était hier de sa victoire en quelques secondes à Wrestlemania IX. Il y’a 18 ans j’étais si heureux… Aujourd’hui je trouve ce match ridicule car j’ai un œil nouveau sur Hogan. Un œil qui a tué mon enfance. Et oui j’ai revu il y’a peu un film que j’adorais quand j’étais enfant, un film qui est en fait un vrai rebut du cinéma, ce film est « Cadence de combat » ou en anglais « No hold barred ».


 jaquette

La jaquette donne envie !


Tout d’abord parlons du titre, un No hold barred en catch est un match où aucune prise n’est interdite et en français cela devient cadence de combat… Un choix plutôt étrange non ?

L’histoire est très simple. Hogan joue un catcheur très populaire (oui c’est un grand rôle de composition), qui aime le catch le vrai, avec des valeurs, et qui refuse un contrat avec un homme d’affaire richissime voulant développer une fédération très violente. Oui mais le grand méchant a une arme secrète, un catcheur très balèze et très violent du nom de Zeus. Jusque là, pas de problème car chacun vit sa vie de son côté. Mais un problème arrive car l’espèce d’imbécile servant de petit frère à Hulk dans le film n’écoute pas les conseils de son ainé et se fait méchamment dérouiller la gueule dans un combat de rue par le Zeus en question. Que fait Hulk ? Il veut venger son frère dans un bon match de catch en direct à une heure de grande écoute à la télévision. Si il perd, il devra signer un contrat avec le grand méchant, houuuu….


cadence7

Ca a l'air de faire mal.


Bon pas la peine de le dire, ce scénario est vraiment débile. Tout d’abord parce qu’il ne tient pas la route par rapport au monde du catch, à la réalité et surtout par rapport à Hogan. Ce cher Hulk est un être vénal et sans valeur morale. D’ailleurs en 1994 il signera un contrat de plusieurs millions de dollars avec la fédération rivale de celle l’ayant formé et couvé depuis ses débuts. Hogan n’est intéressé que par l’argent et la célébrité. Il n’a toujours pensé qu’a sa petite personne comme le prouve le match de Wrestlemania IX contre Yokozuna ou encore l’interminable saga NwO qui bien qu’elle fut un grand moment de catch, tua tout simplement la WCW à cause de l’égocentrisme d’Hogan. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Hogan est toujours en œuvre dans le monde du catch, et oui en ce moment Hogan est en train de tuer la TNA alors qu’elle était en train d’emprunter le chemin de la reussite.

 

Bon assez parlé du personnage d’Hogan, parlons de ce qui nous intéresse : le film. Ce qui choque dans un premier temps c’est l’aspect ridicule des personnages. Les costumes sont horribles, on dirait qu’on a donné un rouleau de tissu à Hogan et qu’on lui a dit « vas y fais toi un bel habit de cinéma ! » et vu qu’il est généreux, il en a fait profiter tous ses amis du tournage. 


hogan

Le bandeau fait maison.


Deuxièmement les dialogues… Je vais essayer de ne rien dire je ne vais faire aucun commentaire et vous jugerez par vous-même :

Après une bagarre ridicule où Hogan apparait comme un super héros sur une musique digne du pire groupe de reprise de Poison, il arrive à attraper un méchant :

HOGAN : BUR BUR BUR GRRRRR MMMMM

LE MECHANT : EEEEEE NON EEEE EEE EEEE PROUT

HOGAN : GRRR GRRR HEY QU’EST CE QUI SENT COMME CA ?

LE MECHANT : LE CACA…

HOGAN : LE CACA !

Hogan baisse les yeux et constate que son ennemi a effectivement souillé son pantalon.


cadence16

"Mais .. C'est du caca ?!"


Voila tout le problème de ce film est concentré là dans cette scène. Je vous vois venir, vous vous dites que c’est la faute au doublage français ! Eh bien non !!! J’ai vérifié en VO je me suis fait du mal ! Et le dialogue est le même. Le scénariste a voulu mettre une dose d’humour pipi caca qui n’est drôle qu’à partir de 8 verres de whisky, 25 bières et 1 joint. Mais ce n’est pas tout, car on a droit à des pets et des rots durant tout le film. Nous voilà face à un nouveau jeu pour enfant après « où est Charlie ? », voici « où est le gaz ? ». Les enfants, essayez de trouver dans le film suivant les 3000 rots et pets habilement dissimulés.

Parlons maintenant des autres acteurs. Le petit frère est énervant, le grand méchant est ridicule, le super mega catcheur balèze… On ne peut pas vraiment se prononcer sur un acteur qui passe tout un film à grogner (ou roter). Seul le premier rôle féminin s’en sort bien et oui il faut être une excellente actrice pour tomber amoureuse de Hulk après une scène de drague aussi…Spéciale. Oui car le superman a une méthode de drague basé sur un jeu de regard qui fait fondre… Sa femme…et encore la preuve a été faite il y’a peu que sa femme aussi n’était intéressée que par l’argent…


 88443_la_famille_hogan_637x0_1

Sa femme, à gauche. La chirurgie esthétique ? Elle n'y a jamais pensé, voyons !


Pour résumer que va-t-on dire… Les catcheurs ne sont pas tous de mauvais acteurs The Rock était bon dans « Be cool », DDP excellent dans « The devil’s reject » mais disons que même si le catch est en grande partie basé sur le jeu d’acteur, peu sont ceux qui arrivent à s’en sortir dans un film. Peut être parce qu’on leur propose en majorité que des films moyens, voire médiocres. « Cadence de combat » fait parti des films médiocres, que l’on préfère oublier, ceux dont on se dit qu’ils étaient une erreur de jeunesse…


 

cadence9

C'est toi le plus fort, Hulk !


Myster Mask

Posté par shame-center à 13:49 - - Permalien [#]